Trône(s), le nouveau soloshow de Khaled Dawwa chez Géraldine Banier

Description / #19208 Publié le 22-06-2022

Jusqu'au 28 août, Khaled Dawwa installe ses sculptures chez Géraldine Banier.

D’entrée de jeu, l’artiste syrien, qui a connu bien des péripéties, avant son arrivée en France en 2014, nous rend témoins de sa perception du monde.
Géraldine Banier, touchée par « l’art de la contre-esquisse », au cœur de la démarche de l’artiste a choisi d’exposer ses œuvres récentes dans sa galerie parisienne jusqu’au 28 aout 2022.

Khaled Dawwa est un survivant, marqué à vie par la brutalité de la répression et les fantômes de ses amis tués, disparus, ou emprisonnés.

Sa pratique sculpturale s’enracine dans l’histoire sociale et politique de notre époque. Sa conviction : l’art a un rôle primordial à jouer, à l’égard de nos prises de conscience et pour guider nos décryptages de l’actualité, dans son immédiateté et son chaos global.

La révolution syrienne et plus largement, les bouleversements qui affectent le monde contemporain, ont conduit Khaled Dawwa à exprimer, à travers un geste artistique, son point de vue sur la relation entre le peuple et le pouvoir, entre l’art et la mémoire.

--

La galeriste Géraldine Banier, qui a entamé un dialogue permanent avec l’artiste depuis deux ans se réjouit de constater que des institutions et des collectionneurs privés partagent le même engouement pour son travail.

Dans cette nouvelle exposition estivale, les visiteurs découvrent une vingtaine de nouvelles pièces réalisées en bronze. Elles nous rendent témoins de ce chagrin universel lié à l’exil, à la violence et à la privation de liberté.

Elles sont comme le cri assourdissant et silencieux, qui s’élève pour dénoncer les dictatures qui nous environnent. Elles expriment ce sentiment universel

Annonceur / Autres annonces de Agence Béatrice Martini

Nom, Prénom : Agence Béatrice Martini

Informations supplémentaires

Region/Pays : Ile-de-France