Sous le motif : Les structures de l’abstraction : 1952-2022

Description / #19214 Publié le 29-06-2022

EXPOSITION : « Sous le motif : Les structures de l’abstraction : 1952-2022 »
DATE : 30 Juin 2022 à Janvier 2023
LIEU : Tours Société Générale, 17 cours Valmy, 92800 Puteaux,
HORAIRES : lundi au vendredi de 10h à 18h - Réservez votre visite sur https://www.collectionsocietegenerale.com/fr/visiter/

Imaginée par le commissaire d’exposition indépendant Matthieu Poirier, l’historien d’art et spécialiste de l’art abstrait a eu carte blanche pour créer une rétrospective inédite dans les espaces d’expositions de la Société Générale à la Défense. «Sous le motif – les structures de l’abstraction. 1952-2022 » mêle des œuvres de la collection de l’entreprise ainsi que des prêts uniques de Jean Dewasne, Naama Tsabar, Ann Veronica Janssens, Bernard Frize, Aurelie Nemours, Takis ou encore Giorgio Griffa.

L’abstraction devient une forme d’art à part entière en 1910. Ce courant s’inscrit dans une volonté de s’affranchir des règles de la représentation et de la composition artistique pour se focaliser davantage sur l’émotion produite par la création. En 1950, l’abstraction s’étend à d’autres courants tels que l’abstraction géométrique, le monochrome le cinétisme ou encore l’abstraction lyrique. Empiriquement, les impressionnistes ont voulu aller « sur le motif », capter directement le sujet naturel et non plus seulement retravailler des croquis en atelier. Par ailleurs, cette période est marquée par l’idée globale d’aller au-delà de la représentation picturale traditionnelle devenue de moins en moins réaliste par comparaison à la photographie permise par les progrès techniques contemporains.

« Sous le motif – les structures de l’abstraction. 1952-2022 » retrace l’histoire, l’évolution et la diversité d’un mouvement artistique longtemps mal considéré car trop éloigné de l’illusion de mimesis ou « effet de réel » (Paul Vitilio) dont le grand public était psychologiquement et traditionnellement dévoué. A travers près de soixante-dix œuvres aux multiples techniques (tableaux, sculptures, dessins, installations et films…), l’exposition nous guide sous le motif de l’abstraction en nous donnant les clés de compréhension d’un art souvent perçu comme un voile opaque, « énigmatique ».

De l’abstraction géométrique à l’abstraction lyrique, du monochrome au cinétisme, ou encore de l’art informel à l’art optique, l’exposition retrace soixante-dix ans d’histoire d’un mouvement artistique singulier, qui nous interroge sur notre rapport au monde et à l’esthétisme. L’exposition nous permet de saisir les logiques, les sources et les directions d’un univers artistique d’une immense richesse dans ses sources, ses processus et ses objectifs.

Annonceur / Autres annonces de L'art en plus

Nom, Prénom : L'art en plus

Informations supplémentaires

Region/Pays : Ile-de-France