Womanoïd - Marco Helena

Womanoïd, Le nouveau livre de photographies de Marco Helena

Le superbe livre de photographies de Marco Helena de Fontainebleau (77 )" Womanoïd " est disponible, aux Éditions les Presses Littéraires. Il est actuellement troisième meilleur vente, catégorie nouveauté sur la fnac.com 

Composé uniquement de portraits de femmes, l'ouvrage s'articule autour de quatre chapitres : LOST ANGELES, YOUNGER, STARR, et PARADISE. I

Il est né de la conjugaison de deux passions, les rencontres et la photographie. Les rencontres répondent au besoin d’échange, la photographie permet d’en témoigner. Chaque portrait est accompagné de quelques lignes de texte, inspirées directement de la rencontre avec le modèle. 

Il s'agit du deuxième ouvrage photographique d'Helena Marco, après "Fémina", paru en 2016. 

A avoir absolument pour les amateurs de belles photographies.

 

Ci-après l'interview de Marco Helena:

 

 

Comment l'idée de Womanoïd est-elle née ?

WOMANOÏD immortalise l’inavouable confié, l’authentique dans sa pureté, le fantasque avec son manège de maladresse et enfin, l’obscur insondable. Ce travail photographique et d’écriture a été réalisé entre avril 2016 et octobre 2020. Il se compose de quatre thématiques : LOST ANGELES, YOUNGER, STARR, PARADISE. Il est né de la conjugaison de deux passions, les rencontres et la photographie. Les rencontres répondent au besoin d’échange, la photographie permet d’en témoigner.

 

En quoi votre travail sur Womanoïd est-il différent de celui sur Femina ? D’ou vient son titre ?

Je cherchais une suite qui puisse mêler de manière expressionniste les récits labyrinthiques de nos réalités et sous forme d’allégorie tel un film noir pour son absence de moral comme décor. C’est mon amour des jeux de mots. Un titre se doit être la synthèse lyrique de ce que vous souhaitez créer.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

03 

A quel public s’adresse t-il ?

Il y a un travail d’écriture pour chaque portrait dans Womanoïd.


D’où vous viennent vos inspirations, quelles sont leurs sources ?

Les textes sont nés de témoignages confidentiels et puisent une inspiration sans fin dans la culture musicale ou cinématographique, dans la contre-culture également ou bien encore, dans les faits ou lieux historiques.

 

Vos textes comme votre photographie engagent une narration poétique, comment la définiriez-vous ?
Que tentez- vous d’exprimer avec votre signature artistique ?

Avec une approche poétique, pure et frontale comme documentarisée, mon travail photographique, de par son esthétique sulfureuse, se définit mélancoliquement comme intimement malmené, maudit même, semblable aux mots de Stéphane Mallarmé ou librement inspirée des icônes emblématiques du cinéma hollywoodien.

04

Comment votre signature artistique a t-elle évolué avec le temps ?

Elle a pris du corps et de l’assurance avec les années. Tout en s’affinant, elle a su se nourrir des erreurs et des maladresses passées. Le besoin d’évoluer, de gagner en exigence, de m’engager personnellement me guident et me poussent à m’élever.

 

Pour quels supports préférez-vous travailler ? Exposition, livre ou tout autre média ?

Le livre, sans hésitation. C’est un objet précieux depuis mon enfance. Les livres sont les gardiens du savoir et de la culture à l’image de tous les établissements d’enseignement. Les expositions sont de beaux instants de rencontre et d’échange. Elles sont toutes aussi importantes pour nous, artistes.

 

05

 

 Merci Marco et succès pour votre très beau livre.

 

 Pour commander ce livre: fnac.com