Recettes d'atelier de A à Z

Ce livre de recettes de sculpture et de modelage n'est pas destiné aux veinards qui savent déjà tout sur tout. Il s'adresse au débutant autodidacte  avide de "tuyaux", qui n'a pas eu la chance de suivre des cours dans une école d'art, et pour qui la moindre piste, la moindre information apparemment anodine et évidente vaut de l'or. 

Au début Noizette a commencé à écrire pour elle, prenant des photos de son travail et notant tout ce qu'elle faisait, car, apprentie-sorcière, il lui arrivait souvent d'oublier certaines étapes d'une technique, ou la composition d'une de ses potions magiques. Puis, un jour elle s'est dit que ses notes pourraient être utiles à d'autres,  et elle a décidé de les rassembler pour en faire un manuel.

Etant elle-même autodidacte, NoiZette sait que le chemin vers la connaissance est un labyrinthe où "celui qui sait" vous laisse volontiers errer sans vous en indiquer l'issue.  La caste des diplômés, agrippée à ses privilèges, garde farouchement l'entrée du sanctuaire. Mais celui qui veut vraiment apprendre finit toujours par trouver la petite porte de service !

 Vous pouvez recevoir cet ouvrage en version PDF au prix de 6,5 € ou en version papier au prix de 21,70 €

L'audace des impressionnistes de Coralie Bernard

La peinture impressionniste n'est pas seulement le représentation de paysages bucoliques et de foules joyeuses. Il existe quelques tableaux aux couleurs sombres, faisant écho à la modernisation du pays par les machines. Ces progrès techniques, en plus d'être un sujet inspirant, sont un facteur de leur émancipation artistique. Ce sujet étant peu mis en avant lors des analyses de la peinture impressionniste, il y était intéressant de le développer. Comment les impressionnistes ont-ils utilisé la Révolution industrielle pour poursuivre leur propre expérimentation picturale ? Et pourquoi l'ont-ils utilisée ? Ce livre tente d'y répondre de façon claire et illustrée.

 

Ambre, Vincent et les vertiges de la passion en ce beau roman d'amour, sous le souffle de la vie.

Florence Taveau, écrivain, peintre, médium, scénariste et poétesse professionnelle vous délivre ici son huitième ouvrage.

Préface du grand peintre international Raymond Miustacchi

 

 

Pour acquérir ce roman sur Amazon cliquez sur l'image ci-dessous:

 

 

 

  

Guide juridique et fiscal de l'artiste - 5e éd. - S'installer et choisir son statut: S'installer et choisir son statut - Promouvoir et protéger son oeuvre Broché de Véronique Chambaud

Ce guide s'adresse aux artistes - peintres, graphistes, sculpteurs, illustrateurs ou photographes - professionnels ou amateurs qui souhaitent profiter de leur passion et vivre de leur vocation en s'appuyant sur une organisation solide  et une bonne gestion. Il réunit toutes les informations utiles concernant ce qu'ils doivent savoir pour s'installer, vendre, tirer parti de la législation, s'entourer de professionnels et se protéger.
Cette 5e édition, entièrement actualisée, propose un carnet d'adresses professionnelles, des documents administratifs utiles et de nombreux exemples d'artistes ayant mis leur créativité à l'abri grâce à des choix juridiques et fiscaux pertinents.

 

 

 

 

Pour se défendre dans un procès qu’il s’intente à lui-même, l’auteur fait défiler au galop un passé évanoui. Il va de l’âge d’or d’un classicisme qui règne sur l’Europe à l’effondrement de ce « monde d’hier » si cher à Stefan Zweig. De Colbert, Fouquet, Bossuet ou Racine à François Mitterrand, Raymond Aron, Paul Morand et Aragon. Mais les charmes d’une vie et les tourbillons de l’histoire ne suffisent pas à l’accusé : « Vous n’imaginiez tout de même pas, que j’allais me contenter de vous débiter des souvenirs d’enfance et de jeunesse ? Je ne me mets pas très haut, mais je ne suis pas tombé assez bas pour vous livrer ce qu’on appelle des Mémoires ». Les aventures d’un écrivain qui a aimé le bonheur et le plaisir en dépit de tant de malheurs cèdent peu à peu la place à un regard plus grave sur le drame qui ne cesse jamais de se jouer entre le temps et l’éternité, et qui nous emportera.

 

Commander ce  livre sur Amazon en cliquant sur l'image ci-dessous: 

 

 

Florence Taveau - L'éveillée

Le roman ésotérique de Florence Taveau.

Introduction avant l’introduction :

Ne pas utiliser Dieu, ne pas s’en servir à des fins pernicieuses car aux projets humains, Dieu se donne avec bonté !
Où que j’aille mon Seigneur, vous resterez présent dans mon coeur !
Je vous suis attachée indéfiniment.

 

Titre Du Conte :

L’éveillée ou Les trois petites lumieres d’orient en terre d’Atlantide et de Rhedae conte mediumnique et poetique par Florence Taveau

Ete 2015 Ecrivain – Peintre – Medium

Découverte tombeau

L'auteur, Florence Taveau, agée de 53 ans, animatrice de théâtre collège Montesquieu et collège Victor Hugo Narbonne et soutien scolaire. Plusieurs interventions théâtrales auprès d'enfants et d'adolescents les étés également, prix de peinture et prix de poésie (membre de la fondation taylor en qualité de peintre, membre des arts et lettres de France ).

A son actif notamment avec le prix de la main d'or institut académique de Paris, articles de presse Midi Libre, L'indépendant, romans et livres " la grâce de dieu" puis "au coeur du mystere de ma vie", "la rose des vents".  Le dernier en couverture et résumé en news sur le site internet international de Marie-Madeleine, qui fait le lien avec la librairie internet "l'atelier l'empreinte " de Rennes le Château.

 Membre de plusieurs associations artistiques, Florence Taveau a écrit par ailleurs plusieurs recueils de poèmes et un trés beau roman de 400 pages sur Camille Claudel, sa chérie à qui elle invente une fin heureuse et glorieuse dépassant Rodin.

"L'art n'a pas de limite, nous dit Florence, on ne devient pas artiste, on naît artiste, saisir le cosmos dans une fulgurante ascension de l'élan créateur, même la plus fugitive nous permet de nous rapprocher du merveilleux , en un mot de Dieu. Van Gogh ou Dali , Rimbaud , Verlaine , Baudelaire l'ont trés bien saisi, il n'existe pas de création sans transcendance, Dieu est en chacun de soi, l'origine de l'acte créateur aussi." 

Le Graal ou Le trésor de Rennes le château par Florence Taveau

Les abbés Henri Boudet et Bérenger Saunière ont découvert le graal tant recherché durant des siècles. Ils ont exprimé dans un voile pudique et transcendé ce graal autant par le cryptage de l’ouvrage : « la vraie langue celtique » que la décoration de l’église de Rennes le Château et divers tableaux célèbres. Si pour certains chercheurs ce trésor reste une énigme inclassable, celle-ci m’est devenue transparente de par le cheminement de ma propre réflexion mais également de par ma médiumnité et les diverses confidences de témoins clés dans cette affaire. Découverte personnelle également de certains vestiges archéologiques. Le trésor de Rennes le Château va porter la voix des templiers de Laval Dieu et des cathares de Montségur loin dans le chuchotement du mystère audacieux de l’abbaye de Lagrasse et des veloutes de la prophétie d’Enoch sur la résurrection. En somme : le GRAAL !Ce Graal que Boudet annonce aussi de par la prophétie à peine dévoilée de MELKISEDECK. Le V ou Vase, Graal qu’une terre affectionnée par Boudet  et Saunière en porte l’empreinte dans le cœur de ses entrailles. 

Paris, France - Créé en partenariat avec Art des Annonces, ce numéro spécial propose de découvrir 55 artistes qui travaillent à l'ombre de leur atelier, mais dont le talent a su retenir notre attention. 

Editorial.

Pour la plupart des peintres, l’espace de création, dans ses dimensions tant mentales que physiques, est d’abord une quête au long cours et solitaire, entre silence et tourment, qui participe délibérément d’un retrait du monde et tait pour un temps ses bavardages intempestifs pour laisser entendre des voix plus que personnelles. L’élaboration, la réalisation et la continuation d’un dessein artistique ne sont possibles que dans l’épreuve d’une certaine marge, presque à l’abri des regards, dans l’intimité salutaire de l’atelier ; ce qui, dans notre monde voué à la communication, est aux antipodes de la vie sociale nécessaire (les fameux réseaux) pour qui veut être visible. À l’ombre fécon- dante de l’atelier s’oppose la doxa de l’art dit contemporain que l’on exhibe parce qu’il est dans l’air du temps.
Ce numéro spécial de la revue Art Absolument propose, en partenariat avec l’association Art des annonces, de donner à voir les œuvres d’artistes qui, sans être très connus, créent selon leur nécessité intérieure (le site artdesannonces.com est une plateforme multiple et ouverte à partir de laquelle nous avons sélectionné les 55 artistes présentés). La parole de chaque artiste a été privilégiée afin de permettre la saisie d’expressions individuelles, faciliter le contact avec tel ou tel artiste, ou encore délivrer des informations quant aux lieux où ils exposent. Surtout, ce sont les œuvres qui requièrent l’attention. Elles sont, bien entendu, au cœur de notre publication. 

Florence Taveau - “ Le nouveau triomphe de Camille Claudel “ vient de paraître aux éditions édilivre. Il est disponible sur le site internet des éditions édilivre où vous pouvez lire des extraits et où vous pouvez le commander directement.

Ce roman s'avère avant tout un éloge du génie et de la grâce de Camille Claudel. Loin de Rodin et de l'asile, la gloire et l'amour sont au rendez-vous. 

Enfin une vie réinventée sur ce génie artistique, qui méritait autre chose que de finir dans un asile ! 

Toutefois, derrière ce récit, se cache un tout autre dessein : celui de percer au plus près l'absolu du mystère Camille Claudel.

 

Cet ouvrage est édité aux éditions EDILIVRE pour faire l'objet d'un scénario de film ou de téléfilm

 

 

"La généalogie, c’est non seulement créer son arbre généalogique et archiver des patronymes d’ancêtres, mais c’est aussi être confronté à sa famille, son passé, son histoire. "

Vous souhaitez créer ou améliorer votre arbre généalogique ? Mais comment faire ? Par où démarrer ? Où chercher ? Comment apprendre tous ces termes techniques ?

Dans ce guide de 31 pages de très belle qualité, l'auteur vous donne toutes les informations nécessaires afin d'avancer rapidement dans vos recherches.

Vous y trouverez:

- les conseils de recherche (principalement pour les recherches en France)
- les différentes numérotations en généalogie
- les tables décennales de l'état civil
- la fiche individuelle et la fiche de couple
- comment sont classées les archives départementales

Histoire de Sommières et ses origines...  

Au premier siècle avant J.C, les tribus gauloises grimpent sur les collines pour voir venir l'ennemi et se protéger.

Ainsi est né et construit l'oppidum de Meyre (Midrium).

Mais tout commence avec la construction du fameux pont Romain qui enjambe le fleuve «Vidourle».

Il daterait suivant des études récentes de l'époque Augustéenne, charnière entre le Ier siècle av. J.-C. et le Ier siècle ap. J.-C.. 

Il est superbe avec ses 189 mètres de long et ses 21 arches toutes à plein-cintre et deux tours de gardes à ses extrémités.

La ville se construit donc sous «Meyre» qui donnera «Someire» puis son nom de «Sommières».

La carrière des Monvallats (à Junas) a fourni, en partie, la pierre tendre des arènes de Nîmes et celles qui construiront le pont ainsi que les remparts et portes de la ville. 

 

Page 2 sur 2