Annonces à la Une

Hommage à Kasimir Malevitch

Kasimir Malevitch, né à Kieven 1879 de parents d'origine polonaise et décédé en mai 1935, est un des premiers artistes abstraits du XXe siècle. Peintre, dessinateur, sculpteur et théoricien, Malevitch fut le créateur d'un courant artistique : le suprématisme.

Après une formation de dessinateur technique à Moscou en 1902, il développe en autodidacte son œuvre plastique qu'il décline au cours de sa vie dans une dizaine de styles différents : Réalisme, Impressionnisme, Symbolisme, Fauvisme, Cubisme, etc.

Durant la guerre, une quinzaine de ses tableaux disparurent et ne furent jamais retrouvés. Artiste prolifique, il ne cessa de peindre tout au long de sa vie.

Même si les autorités lui décernèrent des funérailles officielles en 1935, la condamnation de son œuvre et du courant suprématiste s'accompagna d'un oubli de plusieurs décennies. Le Carré blanc sur fond blanc appartient au mouvement du suprématisme, elle consiste en un carré de couleur blanche, peint sur un fond d'un blanc légèrement différent. Cette œuvre est souvent considérée comme le premier monochrome de la peinture contemporaine et il reste l'un des plus célèbres. Malevitch a utilisé deux blancs d'origines différentes : marque française pour le carré, et russe pour le fond. Cela lui a permis d'obtenir des « textures » différentes.

Hommage à Botticelli

Alessandro di Mariano Filipepi, dit Botticelli né en 1445 à Florence débute sa formation artistique chez un orfèvre puis, vers 1461, entre à l'atelier de Fra Filippo Lippi et fréquente les ateliers d'Antonio del Pollaiolo et de Verrocchio qui à leur tour influencent son style. Celui-ci révèle en effet une adhésion parfaite au style florentin où la ligne en arabesque et les formes aux contours nets prédominent. Il obtient sa première commande officielle et s'attire les faveurs des Médicis qui lui permettent d'exécuter une série de compositions mythologiques : Le Printemps, La Naissance de Vénus et ses nombreuses Madones, dans lesquelles s'affirme son style : rythme linéaire et construction sans perspective : la grâce dans la peinture florentine du Quattrocento.Il se rend à Rome où il participe à la décoration à fresques de la Chapelle Sixtine qui vaut à son art d'être qualifié de « viril, avec des proportions parfaites ». 

A partir des années 1490, son style se démode et il meurt oublié en 1510. Il ne sera redécouvert qu'au XIXe siècle par les préraphaélites.

LE PLUS: Dès l'âge de 14 ans, Botticelli aida son frère Antonio, qui était orfèvre, à battre l'or. Batteur d'or se dit « battigello » qui serait devenu, petit à petit, Botticelli !

« Un mélange singulier de tendresse chrétienne et de volupté païenne, de mysticisme très doux et de sensualité presque amère » Emile Bertaux.

Hommage à Théodore

Peintre français du XIXème siècle, Théodore Géricault est né le 26 septembre 1791 à Rouen dans une famille aisée et est mort le 26 janvier 1824 à Paris, à la suite d'une chute de cheval. Incarnation de l’artiste romantique, sa vie courte et tourmentée a donné naissance à de nombreux mythes. 

En 1819, un nouveau Salon s'ouvre au Louvre. Géricault veut réaliser une œuvre immense, spectaculaire. Cherchant son inspiration dans les journaux, il y découvre « l'affaire de la Méduse », catastrophe maritime peu glorieuse que la monarchie restaurée avait tenté d'étouffer. 

Le fait divers que le peintre évoque par sa toile est celui du naufrage d'une frégate le 2 juillet 1816, au large des côtes du Sénégal. Le moment culminant choisi par Géricault dans cette dérive qui dura treize jours, est celui où une partie des naufragés survivants sur un radeau, voient au loin le navire qui vient les sauver, le brickArgus. Géricault peint cet instant dramatique, où les hommes encore valides se lèvent pour faire signe au navire qui point, à peine visible, à l'horizon.

Hommage à Edward Hopper

Née en France en 1930, Niki de Saint Phalle a suivi sa famille aux Etats-Unis. Elle travaille d'abord comme mannequin pour VogueLife et Elle. Puis elle débute sa carrière artistique, encouragée par le peintre Hugh Weiss

Les tirs ", performances durant lesquelles des spectateurs sont invités à tirer à la carabine sur des poches de couleur, éclaboussant ainsi des assemblages de plâtre, la rendent célèbre. 

Elle intègre alors le cercle des « nouveaux réalistes », jouant le rôle de médiatrice entre les avant-garde françaises et américaines. Elle crée des ex-voto, puis des Nanas.

Ses œuvres mêlent poésie et humour, esprit du jeu et angoisse. Niki de Saint Phalle succombe à une maladie respiratoire liée aux vapeurs toxiques inhalées durant la préparation de ses œuvres en 2002.

Les nanas : Niki de Saint Phalle explore la représentation artistique du rôle de la femme et réalise des poupées grandeur nature. Ces femmes prennent progressivement consistance et deviennent les Nanas. Ce sont des sculptures modernes par leurs formes : la silhouette féminine en mettant l'accent sur les rondeurs telles que les seins et les fesses. La plupart des Nanas sont fabriquées en polyester peintes en couleurs luisantes, grillage et en papier mâché.

LE PLUS: Niki de Saint Phalle a fréquemment changé d’école ; elle a même été renvoyée un jour pour avoir peint des motifs rouges sur une statue dans la cour. 

« Quand une femme veut réellement monter au sommet de l'art international, elle y arrive. J'en suis la preuve vivante ! »

Centre culturel

En partenariat avec la mairie de la ville de Villeneuve-lès-Maguelone et l'artiste Nabli, nous organisons une exposition au centre culturel Bérenger de Frédol.

Exposition du 14 juin au 12 juillet.

La communication, les affiches et le vernissage seront pris en charge par la mairie.

La sélection des artistes sera faite par le comité organisateur.

Les participants: 10 peintres et 1 sculpteurs. (2 oeuvres par artiste).

Les conditions de participation:  La sélection des candidats est terminée: noms des artistes sélectionnés ci-dessous.

- être artiste professionnel: N° de siret et code NAF/APE  ou N° de MDA
- être abonné à Art des annonces
- les oeuvres devront être livrées et reprises par l'artiste les jours d'accrochage et décrochage.
- aucun frais n'est demandé à l'artiste.

Hommage à Edward Hopper

Edward Hopper, peintre New Yorkais né en 1882 et mort en 1967 est convaincu dès l'âge de 17 ans qu'il sera artiste. Elève d'un des pères du réalisme américain, Robert Henri, il dira de ce dernier qu'il « est le professeur qui l’a le plus influencé. ». Il voyage beaucoup notamment en Europe jusqu’en 1910 puis il s’installe à Greenwich Village. Ses peintures combinent au premier abord des qualités incompatibles : modernes quant à leur sévérité et leur simplicité, l'on y retrouve malgré tout la nostalgie de l'ancienne Amérique puritaine. Edward Hopper est sans conteste le plus illustre des peintres américains de l'entre-deux-guerres.

Chair car est un tableau qui illustre bien le travail d’Edward Hopper : impression que les personnages font partie du décor, qu'ils sont absolument statiques et dénués de tout sentiment. Chacun est enfermé dans sa solitude, aucune communication entre eux.

Il ne semble donc n’y avoir aucune interaction entre les personnages. Ils incarnent en quelque sorte l'isolation et la solitude du désert urbain.

"If you could say it with words, there'd be no reason to paint."

Hommage à Jacques Louis David

Né en 1864 à Albi et mort le en 1901, Henri de Toulouse-Lautrec est un peintre et lithographe français de la fin du XIXe siècle. Il est issu d'une famille aristocratique du sud-ouest. 

Par suite de la consanguinité de ses parents, débuta en 1874 une maladie qui affectait le développement des os ce qui l'empêcha de grandir au-delà d'une taille de 1,52 m. Deux fractures successives à la jambe le rendent infirme et stoppent sa croissance. C'est l'explication probable de son travail acharné du dessin et de son goût pour la compagnie de classes marginales.

En octobre 1881 après l'obtention de son baccalauréat, Henri décide de devenir artiste. 

Incapable de participer aux activités qu’un corps normal aurait permises, Toulouse-Lautrec vécut pour son art. Il devint un peintre du post-impressionnisme, un illustrateur de l’Art nouveau et un remarquable lithographe.

Fréquentant avec assiduité les cabarets et les maisons closes de Montmartre, il devient célèbre pour ses nombreux portraits de prostitués et de danseuses. En 1891, il immortalise La Goulue, une vedette de music-hall, en réalisant l'affiche du Moulin Rouge.

Alcoolique pendant la plus grande partie de sa vie, il meurt à l’âge de 37 ans. 

Le musée d’Albi regroupe l'essentiel de son œuvre.

«  Les crayons c'est pas du bois et de la mine, c'est de la pensée par les phalanges. » 

CREEZ VOUS MEME VOS CERTIFICATS D'AUTHENTICITE!

ARTcertificate propose aux artistes de créer eux-mêmes le certificat d'authenticité qui accompagnera leur oeuvre avec en BONUS un service de traçabilité par QR code accessible par téléphone mobile ou tablette.

INSCRIPTION GRATUITE + 1 CERTIFICAT GRATUIT* à l'ouverture du compte

Enregistrez-vous dès maintenant !

Univers en extension - Lucio Freni

Une belle découverte à coté des salons Art-O-rama et Pareidolie

30 Aout – 22 Septembre 2018 

Vernissage jeudi 30 aout 2018 à 18h

 

Pendant le dernier week-end d’aout, (du 30 aout au 3 septembre) Marseille accueille plusieurs événements culturels liés à l’art et au dessin contemporain. La Galerie Polysémie, l’une des rares galerie commerciale privée, dédiée à l’Art Contemporain à Marseille, sera largement associée à cet événement. 

A cette occasion, située à 300M du J1, lieu où se dérouleront les salons Art-O-Rama et Pareidolie, la galerie Polysémie présentera au public sa nouvelle exposition : « L’Univers en expansion » 

Hommage à Jacques Louis David

Jacques-Louis David étudie la peinture sous la direction de Vien, l'un des plus grands peintres d'Histoire de l'époque et initiateur du renouveau antique dans la peinture. Il fréquente les cours de l'académie et remporte le prix de Rome en 1774 et part en Italie pour un séjour de cinq ans. Inspiré par les récits romains, ses tableaux valorisent l'amour de la patrie et l'héroïsme individuel. Il devient le peintre officiel de la Révolution et membre de la Convention, organisateur des fêtes révolutionnaires.

Admirateur du général Bonaparte, il devient le peintre officiel de l'Empire, chargé de commémorer les grandes fêtes organisées par l'Empereur. Fidèle à Napoléon, il s'exile au retour des Bourbons et s'installe à Bruxelles en 1816. Chef de l'école néo-classique, sa peinture reste jusqu'à sa mort influencée par l'Antiquité. Il sera le maître de toute une génération d'artistes.

Sur le tableau La Mort de Marat on voit Jean-Paul Marat, révolutionnaire français assassiné chez lui le 13 juillet par Charlotte Corday. L’inscription À Marat, David qu’on retrouve sur la boîte de bois, dont la forme suggère une pierre tombale, indique qu’il s’agit d’un hommage à Marat que le peintre connaissait personnellement. C'est également une dénonciation du crime contre-révolutionnaire et illustre l'engagement du peintre qui le mènera en prison après le 9 thermidor.

Hommage à Diego Velasquez

Considéré comme l'un des plus grands maîtres de la peinture espagnole, Diego Velasquez né à Séville en 1599 abandonne progressivement les règles de l'académisme pour mieux saisir la réalité et donner l'impression de vie par des fondus de couleurs.
Rapidement son génie, son aisance, sa finesse séduisent le roi Philippe IV et Velasquez devient peintre de cour, accédant aux plus hauts titres honorifiques.
Commence alors une série de merveilleux portraits de la famille royale, qui atteindront leur apogée avec les Ménines. En 1628, Rubens le convainc de se rendre en Italie. Il est chargé de préparer les appartements royaux en 1659 pour le mariage de la fille de Philippe IV, Marie-Thérèse, avec Louis XIV, il accomplit encore une fois sa tache avec brio, mais ne résistera pas à la fièvre qui l'emporte.

Site antiquaire

Avec la révolution numérique qui touche le monde entier depuis les années 2000 à la suite de l’explosion de la bulle internet, la création de site internet a explosée avec plus 1.8 milliards de sites en ligne à l’heure ou je rédige cet article.

Toutes les professions sont touchées par les nouvelles méthodes d’achats et de ventes actuelles. Il faut bien comprendre que plus de 10% des ventes réalisées en France se font sur internet, ajoutez à cela que 70% des français disent consommer sur internet, cela représente plus de 40 millions de personnes.

Les artisans sont moins concernés me direz-vous ?

Certes des métiers comme les boulangers ou pâtissiers se voient moins concernés par la transition numérique que les bijoutiers ou les antiquaires, cependant ce n’est pas pour rien que le géant de l’e-commerce Amazon a ouvert une section “Hand made” réservée à la vente d’objets conçus hors de leurs usines et issus de l’artisanat.

 Vous l’aurez compris, internet est un véritable enjeu pour les entreprises de demain, c’est un potentiel qu’il faut exploiter car il représente des opportunités réelles. Mais pour être présent sur internet, il faut réaliser la création d’un site internet et c’est pour cela que je vais vous guider à travers différents moyens de bien créer votre site internet si vous êtes antiquaire.

Page 1 sur 7