Annonces à la Une

Marina DH

De 1799 à 1807, Francisco de Goya atteint les sommets en peignant des portraits de la famille royale. Mais à partir de 1808, Napoléon occupe Madrid et chasse le roi, le peuple se révolte. Goya s'engage contre la guerre et grave notamment une série d'estampes pour dénoncer l'horreur du combat. Il reste néanmoins attiré par le libéralisme français. Pacifiste, il s'attaque autant aux envahisseurs français qu'aux guérilleros espagnols.

Goya devient ensuite un témoin engagé des événements de son époque : son style et ses thèmes auront constamment évolué au fil de sa vie. Pionnier de l'art moderne, sa proximité avec le peuple en a fait l'un des artistes les plus populaires en Espagne.

Les Fusillades du 3 Mai 1808 (Tres de Mayo) est le plus célèbre tableau du peintre. Dans la nuit du 2 au 3 mai1808 les soldats français, en représailles à la révolte du 2 mai, exécutent les combattants espagnols faits prisonniers au cours de la bataille.

 

Le sujet de la toile, sa présentation ainsi que la force émotionnelle qu'elle dégage font de cette toile l'une des représentations les plus connues de la dénonciation des horreurs liées à la guerre. Tres de Mayo a été la source d'inspiration de nombreuses autres toiles dont les toiles de Pablo Picasso « massacre en Corée » et « Guernica ».

« Toute la peinture est dans les sacrifices et les partis pris »

LE PLUS : En 1814, Napoléon est exilé et le despotique Ferdinand VII reprend le trône de la péninsule. Goya doit répondre de ses actes : des commandes et une décoration remise par Napoléon lui-même. Il entreprend alors la réalisation de grandes toiles pour prouver son patriotisme dont le fameux « Tres de Mayo  ». Goya est confirmé dans ses fonctions de peintre de la Chambre, mais la situation politique chaotique l'incite à se retirer pour critiquer le terrible quotidien qui s'abat sur le peuple.

Le tableau de Marina…

Changement de style pour la reprise de ce tableau : plus de légèreté en gommant les détails, plus de couleurs vives en aplat… le tableau se transforme en scène de joie et de feu d'artifice avec la présence d'un panneau d’obligation pour le moins ambigu. Lorsqu'on n'est pas confronté au tableau d’origine, on peut y voir un événement joyeux, voire biblique !

  

Cliquez sur les photos pour les agrandir 

thumb hommageafrancisco     thumb goya los fusilamientos del 3 de mayo

Marina DH                                                                     Francisco de Goya
Hommage à Francisco                                                 Les fusillade 8Mai 1808
(Avril 2009)                                                                    (1814) - Museo Del Prado, Madrid
Acrylique sur toile, 81 x 60cm                                   Huile sur toile, 266 x 345cm

 

Coordonnées:

Marina DH
Plasticienne
4 rue du Port
01600 Trévoux France
http://marinadh.com


marina.duhamel@orange.fr